bannière pour site

header lesite

UN VILLAGE CÉVENOL

01_-_Vue_du_V.V._600X400
02-Les-hauts-de-st-Privat
03-Les-hauts-de-st-Privat
04-Les-hauts-de-st-Privat
05-Les-hauts-de-st-Privat
06-Les-hauts-de-st-Privat-peche
07-Les-hauts-de-st-Privat-La-Vallee-Longue
09-Les-hauts-de-st-Privat-VTT
Onglet_La_Rgion1

espace blanc

Saint-Privat de Vallongue : la nature, très simplement...


Notre commune est idéalement située dans un cadre naturel sauvage et protégé, sous un ciel préservé de toute pollution lumineuse dans une des treize Réserves de Ciel étoilé du monde. Nous sommes également classés au patrimoine mondial de l’humanité pour l’agropastoralisme… 

Saint Privat de Vallongue, meilleur village pour la biodiversité en 2018, est partenaire du Parc national des Cévennes.

Châtaignier

 

Chez nous, la nature nous la vivons toute l’année !

 

La commune de Saint Privat de Vallongue comme l’indique son nom, se situe dans la Vallée Longue, bassin versant du Gardon d’Alès. Elle s’étend sur 2 274 ha et se compose de plusieurs hameaux de plus ou moins grande importance.

Saint Privat de Vallongue, l'automne

La commune ne comporte pas de bourg central, mais le hameau de La Combe où se situent, la mairie, l’école, le temple protestant et l’agence postale constitue un centre de vie communale.

Au loin, à 5 km, Le Col de Jalcreste, est traversé par la ligne du partage des eaux qui délimite le versant Méditerranéen et le versant Atlantique.

vue des crêtes cévenoles, au-dessus de Saint Privat de Vallongue

Ce territoire fut peuplé dès le VI° siècle et son histoire s’articule autour de ses trois monuments principaux :

Le Château de Bellegarde perché sur les hauteurs de St Privat de Vallongue fut la propriété de l’une des plus importantes familles Cévenoles : Les Grimoard dont le dernier Pape d’Avignon, Urbain V, est issu. Cet édifice fut abandonné courant XIV° siècle ; il n’en reste, aujourd’hui, plus que des ruines. Vous pouvez vous y rendre très facilement en suivant le chemin qui part du village vacances (balisage bleu sur la piste forestière), arrivé à la route goudronnée, la traverser et continuer à monter sur la crête. Les ruines sont à 10 minutes et offrent un panorama magnifique sur toute la Vallée Longue.

notre dame de la sallette

Son église, Notre Dame de La Salette et son presbytère sont au cœur du Village de Vacances. L’église, d’une sobriété architecturale toute romane, aurait été construite à partir du X° siècle, une autre partie au XI° et pour la partie la plus récente au XII° siècle. Elle a été inscrite au titre des Monuments historiques en 1979 et a été rénovée récemment. Cette église, dépendait de l’Abbaye de Cendras (à 10 km d’Alès), c’est, aujourd’hui, un bien communal dans lequel sont organisés des spectacles, mais qui reste un lieu de culte. Vous pouvez nous en demander les clefs pour la visiter.

église

presbytère

Les Cévennes sont un territoire protestant, le premier temple a été détruit suite aux événements sanglants de la guerre des Camisards (1765-1711), le second construit sur ses cendres fut démoli pour faire passer le chemin de fer (C.F.D.) de Sainte Cécile d’Andorge à Florac. L’actuel temple protestant ne fut construit qu’au début du XX° siècle.

temple

Vous pouvez également visiter Champdomergue, haut-lieu du Protestantisme, de la Guerre des Camisards et de la Résistance. 

Champdomergue

Champdomergue est situé dans un grand pré, sur un plateau d'où partent et arrivent plusieurs sentiers. Un bel endroit de randonnée offrant de splendides panoramas sur vallée Longue...

Paysage, architecture et climat :

Nos vallées en schistes ont été façonnées au fil des siècles par les nombreuses rivières, dont le Gardon d’Alès, qui y coulent avec vivacité, en particulier lors des épisodes cévenols. Un paysage abrupt, tout en pentes boisées et escarpées, se dessine aujourd‘hui, vagues de collines se profilant jusqu’à l’horizon. Les hommes ont appris à vivre sur ce territoire rude et y à développer une agriculture de subsistance :

La culture du châtaignier sur les faïsses (terrasses construites en pierre sèches) commence dès l’an 1000 ; et devient la base de l’alimentation au XIXème siècle.

L’élevage du mouton qui sillonne les drailles (chemin de transhumance).

L’élevage de chèvres connu pour son excellent pélardon (fromage au lait de chèvre).

La maison cévenole offre une architecture remarquable avec ses pierres de schiste, ses murs épais, ses petites fenêtres, ses fours à pain et ses toits couverts de lauzes (plaques de schistes). Architecture dont le village de vacances est inspiré.

Sur les routes et les sentiers des Cévennes vous aurez le plaisir de découvrir les traces d’une activité humaine ainsi qu’un riche passé historique. Vous y rencontrerez aussi des hommes et des femmes d’aujourd’hui, agriculteurs et artisans, qui travaillent pour y développer une production issue de ce terroir sain et naturel.

Retrouvez-en quelques-uns le dimanche matin au marché de producteurs de Saint Privat.

La région des Cévennes bénéficie du climat méditerranéen sur les versants sud tandis que sur les versants nord, passé le col de Jalcreste, le climat océanique domine. Dans les vallées cévenoles les étés sont chauds et secs, les hivers frais et les demi-saisons humides et douces. Ce pays, aux cours d’eau tumultueux, abrite aujourd’hui un écrin où la nature est protégée, préservée, avec une densité de population parmi les plus basses d’Europe (9,8 hab/km² à Saint Privat de Vallongue, 100 hab/km² en France).